Rechercher

OUR BLOG

  • lolita bilounga

Mis à jour : 20 nov. 2018

Steve Jobs aurait-il pu être français, femme, noir ou maghrébin? Peut-on faire de la France une startup Nation connectée à sa diversité ?


Les révolutionnaires, ces personnages atypiques quel que soit leur domaine de prédilection : politique, scientifique, économique, religieux ou encore technologique ont en commun, une fascinante capacité à bousculer leurs contemporains afin d’ouvrir la voie du changement et de l’innovation. Imaginer, inventer, proposer, susciter, voire imposer sont des verbes qu’ils conjuguent au présent. C’est-à-dire en étant connecté aux réalités de leurs sociétés et de sa conjoncture. Steve Jobs, est l’un d’entre eux.



Steve Jobs : révolutionnaire véhiculant un message fort

“ nous ne construisons pas seulement des buildings, mais nous construisons aussi des Hommes qui sont des sources d’inspiration pour le monde. Nous rayonnons au travers de nos talents. Ici, rêve et réalisations sont possibles. Ce qui compte c’est votre talent, la qualité de votre travail, votre niveau d’expertise et l’excellence de vos réalisations.”

Steve Jobs avait la particularité d’être un visionnaire, largement en avance sur ces contemporains, il a révolutionné son secteur et impacter le monde. Alors, concrètement comment sait-on lorsqu’on est face à un révolutionnaire. Tout simplement, le révolutionnaire est celui qui change la donne. Et la France en est riche de son histoire. Cependant, pour rappel, Steve Jobs est un homme américain, a grandi aux Etats-Unis et n’a pas terminé ses études universitaires.


A l’heure où la France se rêve en Start up nation une question mérite d’être posée. Steve Jobs aurait il put émerger en France ? Plus, vulgairement Steve Jobs aurait-il pu faire son trou à Paris ou en provence doté du talent qu’on lui reconnait unanimement. Dans les faits, aurait-il eu la latitude de développer ses aptitudes hors normes au sein de la nation française. En ce sens, la France est-elle en mesure de produire des révolutionnaires de ce type ou du moins d’en permettre l’éclosion. Et si l’on poursuit le raisonnement, Steve Jobs aurait-il pu être femme et/ou être issue d’une minorité visible ?


Pour une nation, être en mesure de produire un talent de la dimension de Steve Jobs est un signal fort envoyé au monde qui en définitive véhicule le message suivant : « Voici ce que nous sommes capables de produire. Nous ne produisons pas seulement des biens de consommation, nous ne construisons pas seulement des buildings, mais nous construisons aussi des Hommes qui sont des sources d’inspiration pour le monde. Nous rayonnons au travers de nos talents. Ici, rêve et réalisations sont possibles. Ce qui compte c’est votre talent, la qualité de votre travail, votre niveau d’expertise et l’excellence de vos réalisations. » C’est l’essence même de l’American Dream. La France, qui elle aussi est riche de ses talents, est-elle en mesure de les promouvoir afin d’envoyer un message fort et propulser l’ensemble.



Promouvoir tous les talents en France pour propulser l’ensemble


“ s’il y a bien des choses que le talent ne choisit pas c’est le sexe, l’orientation sexuelle, le parcours académique, l’âge et la couleur de peau.”

La France dispose d’une diversité de talents, mais sait-elle les identifier, les valoriser, les promouvoir indépendamment des origines, du genre, d’un parcours académique, d’une appartenance à un cercle, à un réseau ou à un milieu social. Ou au contraire, crée-t-elle même les conditions pour que les talents hors norme ne puissent pas émerger. Se faisant, elle se prive de l’occasion d’envoyer des messages forts au monde. Car, s’il y a bien des choses que le talent ne choisit pas c’est le sexe, l’orientation sexuelle, le parcours académique, l’âge et la couleur de peau. Par conséquent, tous les talents devraient avoir la possibilité d’émerger et en priorité ceux qui sont hors cadre et cela est d’autant plus vrai lorsqu’une société semble stagner. Car celles et ceux qui ont une pensée « out of the box », réfléchissent en dehors des limitations, par conséquent leur pensée est libre et ils sont alors en mesure de proposer des solutions innovantes.

Evidemment, la nature ayant horreur du vide, bien que tous les talents ne soient pas promus au sein de la société, certains émergeront tout de même et cela relève à la fois de l’évidence et du bon sens. Cependant, dans son infini sagesse, la nature reprendra ses droits et les deux phénomènes suivants se produiront sans doute :


- Certains des talents qui n’auront pas pu s’épanouir en France iront voir ailleurs si l’herbe est plus verte et prospéreront là où ils auront décidé de s’établir.


- Les talents promus au détriment des autres, produiront mais sans véritablement faire décoller l’ensemble. Malgré des initiatives, il y aura comme une sorte de statu quo, un mouvement qui se produit mais qui ne propulse pas le tout et qui au final bénéficie à certain, sans élever ensemble.


Finalement, c’est un peu comme lorsque quelqu’un s’approprie l’idée d’un autre et la reprend à son compte. Vous avez certes les éléments de l'idée, mais la nature dans son infinie sagesse a choisi celui ou celle à qui la délivrer et ce n’est pas le fruit du hasard. Par conséquent de l’idée, il en manque la quintessence. Or, c’est elle qui propulse l’idée vers les sommets et la rend véritablement géniale. La nature a également choisi de mettre en chacun des femmes et des hommes de la société française des talents  qui peuvent être utiles à tous, et il est du devoir de l'Etat au travers de sa République d'en accompagner le mouvement.


En définitive, lorsque les talents au sein d’une nation ne sont pas promus de manière juste et équitable, il y a toujours une perte. Alors même que les piliers de la République française peuvent servir à une élévation de l’ensemble.



Les piliers de la République et la Diversité au service de la création d’une Startup Nation


Faire en sorte que les intelligences (cerveau gauche, cerveau droit), les énergies (masculines et féminines) et les sagesses (française, africaine, antillaise, chinoise, indienne, arabe, berbères etc…) se rencontrent pour élever l’ensemble et permettre la création de la French startup Nation.

Et si au finale, pour faire de la France une start up nation, la clé était de ce projet était de prendre en compte l'évolution de la société et de l’articuler autour des piliers de la République : Liberté, Egalité, Fraternité et d’y inclure la Diversité. L’idée sous-jacente de cette méthode et de permettre une mutualisation effective, c’est à dire de faire en sorte que les intelligences (cerveau gauche, cerveau droit), les énergies (masculines et féminines) et les sagesses (française, africaine, antillaise, chinoise, indienne, arabe, berbères etc…) se rencontrent pour élever l’ensemble et permettre la création de la French startup Nation. Ce qui caractérise la Diversité et qui est souvent omis, c’est son pouvoir novateur. En effet, la différence est une source puissante de changement et d’innovation.


Faisons le test suivant:


Ce qui distingue un travail intelligent, d’un travail brillant c’est ce que travail intelligent se contente de résoudre un problème ou encore de répondre à une question posée, alors que le travail brillant va bien au-delà. Car, non seulement le travail brillant répond à la question ou solutionne le problème de façon originale, mais en plus, les solutions proposées projettent vers l’avenir.

Mettons dans une salle 6 personnes de même sexe, ayant fait les mêmes écoles et ayant sensiblement le même âge. Nous partons du postulat, que ces personnes sont toutes bien formées et ont donc suivi un parcours que nous pourrons qualifier en France de « parcours d’excellence ». Le rapport ou les travaux issus de cette réunion seront à la fois techniques et structurés. Ce groupe aura produit quelque chose d’intelligent. A l’image des auteurs.


Par la suite, mettez dans la salle 6 personnes de sexe, d’âge et d’origine différentes. Nous partirons du postulat que ces personnes n’ont pas fait les mêmes écoles, certains ont des parcours dit d’excellence et d’autre pas. Il y a de fortes chances qu’à la suite de cette réunion le rapport produit ne soit pas intelligent mais brillant.


Ce qui distingue un travail intelligent, d’un travail brillant c’est ce que travail intelligent se contente de résoudre un problème ou encore de répondre à une question posée, alors que le travail brillant va bien au-delà. Car, non seulement le travail brillant répond à la question ou solutionne le problème de façon originale, mais en plus, les solutions proposées projettent vers l’avenir.


Alors que les productions brillantes croisent nécessairement des approches diverses en les confrontant les unes aux autres, les productions intelligentes suivent un raisonnement structuré et rectiligne. Par conséquent, la diversité est une chance car elle permet une rencontre des intelligences, des énergies et des sagesses.


French Startup nation oui, sans pour autant omettre une grande source de richesse pour la France à savoir : sa diversité ! Cocorico !


Pour aller plus loin :


Lecture

Steve Jobs, La vie d'un génie Essai (Poche) 3 octobre 2012

de Walter Isaacson

La diversité dans l'entreprise : Comment la réaliser ? Broché – 12 octobre 2006

de Yazid Sabeg et Christine Charlotin


Film

Steve Jobs par Danny Boyle de 2015

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19554909&cfilm=207616.html



  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon
  • White YouTube Icon

© 2018 by Upgrade Consulting. Proudly created with Wix.com